Attentats de Paris : l’extrême droite veut semer la peur.

Il  n y a pas doute sur le fait que l’extrême droite va essayer de tirer profit de la peur qui s’est installée en France après les attaques terroristes du Vendredi 13 Novembre à Paris. C’est un fait presque indiscutable dans le milieu politique en France, et Marine Le Pen a d’ailleurs déjà commencé a essayé d’exploiter ses événements tragiques pour attirer les médias et gagner plus de points dans les sondages.

 

Malheureusement, la présidente du Front national n’a même pas attendu que les morts soient enterrés. Elle a aussitôt lancé des propos controversés, comme d’habitude, au lendemain de l’un des pires attentats perpétré sur le sol français. Elle n’a pas trouvé mieux pour panser une plaie profonde dans la société française que de lancer une nouvelle polémique stérile.
Encore une proposition choc pour les médias, puisque ceux-ci adorent ce genre de propos, mais derrière, toujours plus de généralisation et plus d’amalgames comme seule idéologie. Juste parce que l’un des terroristes du 13 novembre serait entré à travers la Grèce, et s’est fait passer pour un immigrant syrien, Madame Le Pen se permet de proposer « l’arrêt immédiat de tout accueil de migrants » en France. Autrement dit Marine Le Pen déclare la guerre aux 200.000 migrants  , juste parce que l’un deux s’est avéré être un terroriste ! Si cela n’est pas de l’extrémisme, comment pouvons l’appelez autrement ?
Il faut vraiment être totalement débile, ou vraiment aveugle pour ne pas voir clairement dans le jeu de Madame Le Pen. Beaucoup de généralisation et une dose bien forte d’’amalgame au lieu d’une véritable réflexion. A défaut d’avoir un vrai programme politique, l’extrême droite en France se nourrit sur la peur et propage la polémique dans la société française. De tels propos, et un tel raisonnement ne tiennent pas debout. Cependant, ce qui choque aujourd’hui, c’est qu’on donne justement du crédit à ce genre d’idées incompréhensibles.

 

(Visited 59 times, 1 visits today)