Le camp de réfugiés Calais, démanteler le camp ou déplacer les migrants ?

 

Le camp de réfugiés Calais peut être comparé à ce que nous critiquions pendant la deuxième guerre mondiale et ailleurs dans d’autres guerres, comme chez les Turcs et les Arméniens. Les camps sont toujours une chose difficile à accepter dans un pays confortable et où on ne souhaite pas voir toute une population appartenant à d’autre cultures « envahir » le pays et son propre confort. On se dit, allez mourir loin de nos yeux et de nos coeurs.

C’est la mentalité qui prévaut dans les esprits surtout les esprits à tendance raciste ou peu confiants. Pourtant, il suffit d’imaginer par exemple Paris en feu, imaginer que les bombes tombent toutes les deux minutes sur la ville et qu’il y aurait très peu de chances de survivre en y restant, imaginez que votre maison se fasse écraser par des bombes, que feriez-vous? On ne peut pas imaginer le pire pour prendre des décisions, mais que ferions nous alors si nous étions à la rue? Partir aussi loin que possible de cet enfer pour chercher un petit coin de paix sur la planète.

Avant de critiquer, songez à vous mettre dans les chaussures des malheureux…Les réfugiés de Calais ne veulent pas rester en France mais que faire ? Démanteler le camp et tenter de reloger les migrants? Ou alors envisager comme le maire de Paris de construire un camp d’accueil de réfugiés dans la capitale ? Beaucoup de questions sans réponse et pendant ce temps, le camp de réfugiés Calais fait encore et toujours parler de lui, hélas.

(Visited 76 times, 1 visits today)