Le Front National en France : un discours de haine et de division

La montée du Front National à l’occasion des dernières élections régionales en France a fait peur à beaucoup de monde. Cependant, cette montée qu’on pourra qualifier de spectaculaire n’est pas aussi surprenante que ça laisse apparaitre. Après les attentats du 13 Novembre 2015 en France, Marine Le Pen n’a pas cessé de donner des interviews et faire des déclarations choc pour marquer les esprits. C’est un discours de haine et de racisme qu’elle a essayé d’entretenir tout au long de la période qui précédait les élections.
Après avoir dit pendant des années que les chambres à gaz de la deuxième guerre mondiale ne sont ‘’qu’un détail de l’histoire ‘’ et que la déportation des juifs n’a pas été aussi terrible que les juifs eux même laissent entendre, Marine le Pen et son père , le fondateur du parti du Front National, persistent et signent. Ils ne sont pas prêts à changer d’avis, et ne font qu’utiliser la peur qui règne en France pour le moment pour gagner plus de voix et attirer plus de régions vers leur parti politique.
La France a été vraiment bouleversée par les derniers attentats, mais les français restent quand même conscients du danger que peut représenter le Front National pour l’avenir politique de la patrie. Un danger réel qui ne cesse de croître jour après jour, surtout quand des événements tragiques comme ces derniers attentats viennent alimenter la peur, la haine et le discours du racisme.

(Visited 167 times, 1 visits today)