Le droit du sol pour les étrangers Aug30

Le droit du sol pour les étrangers...

  Le droit du sol pour les étrangers est au centre de l’actualité depuis longtemps et les clivages sont importants parmi les politiciens français. Déjà, comprenons ce qu’est le droit du sol : un enfant né d’au moins d’ un parent français obtient la nationalité française. Une seconde option permet à un enfant de parents étrangers d’obtenir la nationalité française à l’age de 18 ans, si l’enfant a passé au moins 5 ans sur le territoire français, entre 11 et 18 ans. Dans ces deux cas, devenir citoyen Français devient automatique. Mais en pleine période électorale, on entend tout est son contraire concernant les prochaines modifications possibles de ce droit du sol. Nicolas Sarkozy, par exemple, prône des modifications dans ses discours et écrit le contraire dans son dernier livre. Nul doute que ce sujet épineux fera débat et que cela pèsera lors la prochaine élection présidentielle de 2017. Le débat sur l’immigration et la sécurité ressortira alors du placard et quelques politiciens joueront de cette peur pour faire pencher les votes des citoyens du pays, une fois plus. Mais ne nous laissons pas submerger par les émotions et gardons la tête froide jusqu’au moment crucial de l’élection présidentielle de l’an...

Le camp de réfugiés Calais, démanteler le camp ou déplacer les migrants ? Jun11

Le camp de réfugiés Calais, démanteler le camp ou déplacer les migrants ?...

  Le camp de réfugiés Calais peut être comparé à ce que nous critiquions pendant la deuxième guerre mondiale et ailleurs dans d’autres guerres, comme chez les Turcs et les Arméniens. Les camps sont toujours une chose difficile à accepter dans un pays confortable et où on ne souhaite pas voir toute une population appartenant à d’autre cultures « envahir » le pays et son propre confort. On se dit, allez mourir loin de nos yeux et de nos coeurs. C’est la mentalité qui prévaut dans les esprits surtout les esprits à tendance raciste ou peu confiants. Pourtant, il suffit d’imaginer par exemple Paris en feu, imaginer que les bombes tombent toutes les deux minutes sur la ville et qu’il y aurait très peu de chances de survivre en y restant, imaginez que votre maison se fasse écraser par des bombes, que feriez-vous? On ne peut pas imaginer le pire pour prendre des décisions, mais que ferions nous alors si nous étions à la rue? Partir aussi loin que possible de cet enfer pour chercher un petit coin de paix sur la planète. Avant de critiquer, songez à vous mettre dans les chaussures des malheureux…Les réfugiés de Calais ne veulent pas rester en France mais que faire ? Démanteler le camp et tenter de reloger les migrants? Ou alors envisager comme le maire de Paris de construire un camp d’accueil de réfugiés dans la capitale ? Beaucoup de questions sans réponse et pendant ce temps, le camp de réfugiés Calais fait encore et toujours parler de lui,...