Le poids du passé Jul01

Le poids du passé

Dans les années 90, j’avais une vingtaine d’années et mon grand père me disait souvent que le parti frontiste français réveillait des moments très douloureux pour lui et que quoi que le FN puisse faire dans le futur, le parti n’échapperait jamais aux idées racistes et extrémistes qu’il véhicule depuis sa création et que tout cela serait toujours comparé a la période terrible qu’il avait vécue pendant la seconde guerre mondiale. Il avait finalement raison puisque 20 ans plus tard, le FN demeure un parti extrémiste pour la plupart des analystes politiques ainsi que pour la plupart d’entre nous. Jean Marie Le Pen ne peut se moquer impunément de toutes les victimes des chambres a gaz qui ont péri pendant la seconde guerre mondiale sans que ses déclarations soient vécues comme une honte pour nous tous. Plus de trois millions de personnes ont perdu la vie dans ces conditions, des juifs, des tziganes et d’autres catégories de personnes comme les homosexuels, handicapés ou personnes soupçonnées a cette époque de nuire aux idées hitlériennes. Cela ne peut pas être considéré comme un détail de l’histoire et la déportation doit rester dans la mémoire collective afin que de telles abominations ne se reproduisent pas dans le futur. Les pays européens ou les différents partis populistes montent en puissance devraient également s’en souvenir. En France, l’ancien président du FN a très souvent joué sur les mots lors de ses différentes déclarations, mais la déportation ne peut pas être traité comme un sujet de moquerie ou d’humour. Il faut savoir respecter les survivants de la seconde guerre mondiale ainsi que les familles de déportés qui ont perdu l’un des leurs pendant cette période sombre de l’histoire...

La déportation pendant la seconde guerre mondiale Jan15

La déportation pendant la seconde guerre mondiale...

Comme je l’ai écrit en préambule, les excès de parole du fondateur du front national ont alimenté l’actualité tout au long de mon adolescence et continuent a dresser les personnes les unes contre les autres a l’heure actuelle. Il y a quelques années, j’ai Yeniden été très touché par ses déclarations concernant la déportation pendant cheap jerseys la seconde guerre mondiale car mon grand père, né en 1924, a bien connu ce moment terrible de l’histoire. Il me racontait quelques moments de sa vie quand j’étais adolescent, comme tout enfant qui est a l’écoute de ses grands parents. J’aimais l’écouter et les rares fois ou il a abordé le sujet de la déportation concernaient mes études sur le sujet a l’école cheap nba jerseys car en général, il n’aimait pas en parler. wholesale mlb jerseys Il disait que la folie d’un homme (Hitler) avait causé la mort d’un nombre incalculable de personnes entre 1939 et 1945. Moi même a Olá, l’école, j’avais appris qu’Hitler voulait asseoir son autorité en Europe par tous les moyens dont celui, entre autres, de procéder a l’extermination de diverses catégories de personnes pour déstabiliser certains pays qui refusaient de se joindre a lui et a sa quête du pouvoir en Europe. Mon grand père Wholesale disait qu’Hitler avait cheap jerseys décidé de faire un nettoyage ethnique dans les peuples situés en Europe de l’est principalement et que ce nettoyage ethnique était basé sur des critères de choix totalement insensés comme des handicapés mentaux ou des personnes atteintes de maladies incurables, des opposants divers ou pour la plupart des déportés, leur appartenance a une...